Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHELLES S'EVEILLE

Chelles S'éveille est un journal en ligne totalement gratuit qui met au gout du jour l'actualité d'un point de vu politique. (34.345 lecteurs)

Doit-on réellement renouer les liens avec l'Iran ?

Publié le 29 Juillet 2015 par Chelles s'éveille in Iran, Laurent Fabius, nucléaire, Barack Obama, affaires étrangères, diplomatie, pays arabes

Ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !

C'est en ce terme, que l'on devrait qualifier cet espèce de départ dans les starting-block en direction de Téhéran vis à vis du Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Car même si grâce aux américains de Barack Obama ainsi qu'aux nombreux dirigeants internationaux les sanctions vis à vis du régime de Téhéran sont levés, offrant par là, la possibilité de rouvrir les échanges commerciaux avec l'Iran, il faut rappeler pour ceux qui l'ont oublier que ce pays, reste de loin, un modèle pour ce qui concerne le respect des Droits de l'Homme.

Il ne faut pas oublier, que leur Chef spirituel, l'Ayatollah Khomeini, reste toujours menacant vis à vis d'Israël dont il aimerait voir réduit en cendre.

Il faut dire qu'aujourd'hui, commercer avec les pays du Golfe et du Moyen-Orient devient un sport national en France, entre le Qatar, les Emirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite etc...un échange qui rapporte peut être de l'argent, mais qui reste tout de même assez préoccupant quand on sait que pour la plupart de ces pays, l'extrémisme islamisme est fortement présent et semble peu préoccuper les dirigeants de ces pays arabes.

Alors, quand Monsieur Fabius dit ouvertement "que l'Iran a beaucoup souffert de ses sanctions", c'est à se demander si la question des Droits de l'homme ne lui serait qu'un détail !

A vrai dire, savoir qu'aujourd'hui beaucoup de dirigeants d'entreprises qui se frottent énergiquement la paume des mains, dans le soucis de faire du business, cela semble trop précipité ou trop beau pour être vrai.

L'Iran a encore trop de progrès à faire pour faire preuve d'accords commerciaux.

L'Iran a encore trop de progrès à faire pour faire preuve d'accords commerciaux.