Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHELLES S'EVEILLE

Chelles S'éveille est un journal en ligne totalement gratuit qui met au gout du jour l'actualité d'un point de vu politique. (34.345 lecteurs)

Le football ne fait plus rêver.

Publié le 9 Août 2015 par Chelles s'éveille in démission Bielsa, OM, sport, football, business, PSG, politique, scandales, FIFA

Si votre enfant vous demande pour la rentrée scolaire, de s'inscrire dans un club de football dites lui bien que ce sport est aujourd'hui un monde révolu et dans une tourmente aussi morbide que perspicace.

Alors que depuis hier, la démission du coach marseillais Marcelo Bielsa a prit tout le monde à la gorge avec en prime une défaite face à Caen (O-1), le contexte actuel où se situe ce sport se trouve dans une spirale infernale avec des coups foireux de plus en plus scandaleux.

Entre les soucis de supporter un peu trop violent dans les stades, les dépenses d'argents parfois outrancières, les petits tours de passe-passe pour acquérir des postes au sein d'instances internationales, les scandales de corruptions qui ont éclaté récemment auprès de la FIFA de Sepp Blatter etc... les histoires assez rocambolesques tournant autour du ballon rond commencent à faire un peu beaucoup et entachent ce qu'était ce sport, fort enthousiasmant lors du siècle dernier.

Oui, vous savez la période où l'on chantait le soir d'un 12 Juillet 1998 "et un, et deux, et trois zéros" les soirs où l'on voyait des clubs français se battre dans des compétitions européennes tant bien que mal malgré l'unique réussite marseillaise de 1993, ahhh que cette période était belle, mais tant de nostalgie est aujourd'hui révolue, le temps où les français étaient fiers de ces joueurs sans qu'il y ait toujours des questions de "millions", aujourd'hui le football est devenu plus un "sport-business" qu'un sport classique, ou une poignée de gens devant assurer le spectacle dans des stades où des supporters agés de 7 à 77 ans étaient réunis dans un cadre festif pour soutenir leurs propres clubs respectifs et se quitter malgré la défaite avec un peu de rancoeur sans devoir aller casser la gueule ou foutre le bazar dans les stades.

Donc dire qu'aujourd'hui le football, l'un des sports les plus pratiqué en France est une fierté est totalement dépassé, et il ne serait pas déconvenue que les politiques tapent du poing sur la table pour remettre un peu tout ça dans le rang, d'un sport et pas d'une abomination théâtrale totalement grotesque.

Le football doit revenir un sport, pas un spectacle lamentable fondé sur un business et des scandales.

Le football doit revenir un sport, pas un spectacle lamentable fondé sur un business et des scandales.