Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHELLES S'EVEILLE

Chelles S'éveille est un journal en ligne totalement gratuit qui met au gout du jour l'actualité d'un point de vu politique. (34.345 lecteurs)

Braquage en Seine-Saint-Denis : La bavure judiciaire de trop !

Publié le 6 Octobre 2015 par Chelles s'éveille in braquage, Saint-Ouen, police, justice, sécurité, prison, radicalisme, islamisme

C'est comme une mauvaise histoire qui se répète et qui commence à devenir un véritable ras le bol.

Hier, à Saint-Ouen un violent braquage a eu lieu en pleine journée dans cette commune de Seine-Saint-Denis qui a causé la mort de l'un des braqueurs et un policier dans un état jugé critique.

Ce qui est le plus exacerbant dans l'histoire cela reste le parcours du braqueur qui a été tué, un criminel de 24 ans, multi-récidiviste avec plus d'une vingtaine de condamnations dont des actes de violences volontaires et de braquages à main armée et un parcours submergé par des séjours en prison continuels.

Une prison dont il a réussi à se radicaliser auprès de détenus islamiques et dont il a été fiché également par la fameuse "fiche S" permettant une surveillance accrue de la personne présumée mais qui a comporté une faille car la personne a profité d'une libération conditionnelle pour ne plus revenir dans sa cellule et prendre la fuite.

Tout simplement, la justice a délibérément remit en liberté un criminel et qui a malheureusement recommencé ses actes. Ce qui remet en cause l'imperméabilité des prisons ainsi que le laxisme de la justice, entre les remises de peines de plus en plus souvent distribués, une radicalisation islamique dans les prisons pas du tout contrôlée et qui mériterait d'être balayée mais aussi une surveillance totalement absente, les faits divers de ce style sont de plus en plus monnaie courante et agacent les citoyens qui ne se sentent plus en sécurité.

Les questions sont nombreuses à ce sujet, comment se fait-il qu'un détenu aussi soit violent soit relacher ? Pourquoi la radicalisation des détenus ne soit pas plus surveillée ?

Quoi qu'il en soit, un des braqueurs est toujours en fuite, mais que risque t'il ? Une peine de prison aussi raccourcie que son coéquipier qui a été abattu ?

Le laxisme de la justice de la Ministre, Christiane Taubira, les gens en ont ras le bol, comme les policiers qui font honorablement leur travail et qui sont de plus en plus dépités que la justice ne soit pas à la hauteur des malfrats qu'ils arrêtent pour le bien de notre sécurité chaque jour.

Il faut que les sanctions judiciaires soient respectées du début à la fin, remettre en cause les différents dispositifs de remises de peines et la libération conditionnelle à outrance. Quand un détenu jugé dangereux à de la prison ferme, sa peine doit être faite sur toute la durée de sa condamnation et pas jusqu'à la moitié car il se serait plus ou moins bien comporté. La radicalisation dans les prisons doit être soumis comme un délit et les individus les plus radicaux doivent être renvoyés dans leurs pays ou isolés totalement des autres détenus.

Mais bon cela ne va pas sans dire que cela relève de l'impossibilité pour la justice de la Garde des Sceaux, mais tout ce que cela risque d'infliger ce sont des ambitions encore plus fortes pour ceux qui ont des pensées aussi identiques comme au Front National, qui prompt à une justice plus dure pour les extrémistes et les criminels.

Braquage en Seine-Saint-Denis : La bavure judiciaire de trop !