Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHELLES S'EVEILLE

Chelles S'éveille est un journal en ligne totalement gratuit qui met au gout du jour l'actualité d'un point de vu politique. (34.345 lecteurs)

Ca ne plane plus pour Air France.

Publié le 2 Octobre 2015 par Chelles s'éveille in Air france, transport, aviation, licenciements, gouvernement, syndicats, Manuel Valls, chômage

Mais puisqu'on vous le dit sans cesse "la courbe du chômage va baisser !"

Alors que le Gouvernement n'arrête pas de vous faire croire qu'une probable baisse du chômage serait fort possible durant les prochains mois, voilà de quoi remettre un bon coup de pied au cul à l’exécutif, le plan de licenciement assez drastique prévu par la société aérienne AIR FRANCE-KLM qui prévoit une suppression de 3000 postes au minimum, au sein de sa compagnie.

Un véritable coup dur, qui était tout bonnement prévisible, entre des plans de grèves qui ont eu un impact ressenti durant ces dernières années dans les caisses de la célèbre compagnie bleu-blanc'rouge, une mise sur le marché bien trop tard d'une compagnie low-cost pour contrecarré les tarifs à bas coûts pratiqués chez Ryanair ou EasyJet, mais également des tarifs beaucoup trop onéreux qui repoussent largement les usagers habituels à faire jouer la concurrence avec les compagnies issues des pays du Golfe.

A bout de souffle, la compagnie aérienne avait pour objectif de faire travailler plus ses pilotes et ses navigants avec un salaire constant, chose que le syndicat des pilotes de lignes SNPL ne voit pas d'un si bon oeil, ce qui est totalement compréhensible, à quoi bon travaillez plus pour gagner une bouchée de pain supplémentaire ?

Alors qu'une autre grève se profile pour le 5 octobre, à l'appel des syndicats de gauche CGT, CFE-CGC et la CFDT avec une manifestation devant les bureaux d'Air France.

Ce qui est le plus choquant dans l'histoire c'est de voir les pilotes, dont plus de 300 pourraient connaître la porte, pas du tout soutenus par le Premier Ministre Manuel Valls qui demande carrément "des efforts" envers eux. C'est à cette réaction totalement morbide que l'on voit l'incapacité du Gouvernement de ne pas être aux cotés des salariés qui sont sur le point d'être licenciés, et qui vont très certainement gonflés encore plus le nombre de chômeurs qui bat des records chaque mois, sans aucun soutiens.

Il est clair, qu'AIR FRANCE aurait besoin d'un plan d'aide pour retrouver de sa "brillance", chose qu'elle a perdu depuis déjà 7 ans, et qui aujourd'hui rend comme un retour en arrière presque impossible.

Mais il faut qu'aujourd'hui ça ne soit pas les salariés qui trinquent pour les erreurs des dirigeants, mais les dirigeants avant tout.

Ce plan de licenciements secs, est tout bonnement incompréhensible.

Ce plan de licenciements secs, est tout bonnement incompréhensible.