Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHELLES S'EVEILLE

Chelles S'éveille est un journal en ligne totalement gratuit qui met au gout du jour l'actualité d'un point de vu politique. (34.345 lecteurs)

Elections régionales : La grosse branlée pour le parti socialiste.

Publié le 7 Décembre 2015 par Chelles s'éveille in élections régionales 2015, Marine Le Pen, Front National, vague bleu marine, Nicolas Sarkozy, UMPS, politique

C'est ce qu'on appelle une gifle, une raclée, nous dirons même un bizutage et surtout une grosse branlée.

Oui, hier soir la gauche caviar socialiste a eu ce qui serait comme un véritable massacre mené par 6 millions d'électeurs qui ont décidé de glisser un bulletin Front National et qui a eu comme effet une véritable déferlante, retranchant la gauche dans son petit manège de magouilles politiques avec leurs principes du barrages ou de l'UMPS qui aujourd'hui n'est plus en mesure de fonctionner.

Car oui, les français en ont eu ras le bol, que durant ces presque 4 ans de pouvoir, mené par les socialistes et le duo Hollande-Valls ainsi que toute la clique au Gouvernement des injustices morbides mais aussi de l’ingérence totale des véritables problèmes du pays comme le chômage, la sécurité, et l'immigration.

Ces 6 millions de personnes ont eu pour effet de soulever le Front National comme étant le premier parti politique de France mais également comme une véritable force d'opposition, chose que les républicains qui ont certes fait une percée dans pas mal de région, n'ont pas du tout la force d'assumer.

Quoi qu'il en soit, la véritable opposition reste le laxisme et l'hypocrisie de la droite, cette droite qui se dit républicaine, celle qui fut au pouvoir sous Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012 et qui a grandement participer à la ruine du pays avec un effondrement de la dette et aussi un chômage en berne.

En tout cas, maintenant la chose doit se réitérer en 2017 et faire de Marine Le Pen, la prochaine et la première femme Présidente de la République française.

Le mouvement bleu marine est en place et ne doit pas s'arrêter en si bon chemin pour 2017

Le mouvement bleu marine est en place et ne doit pas s'arrêter en si bon chemin pour 2017